• - Et pensez à tous ces étudiants qui n'ont pas de vacances parce qu'ils sont tombés sur cette question, les parents qui ont payés un minerval pendant un an.
    - Tu sais ce que ça coûte un kot ?
    - Oh ouais, ne faites pas semblant de ne pas le voir...

    Le Jeu des Dictionnaires du 03/07/2006


    votre commentaire
  • Le coût des études, soit : le minerval, les droits d'inscription complémentaire et les frais adminissibles, ce coût est plafonné à 458 euros.

    Journal de 17h00 du 10/09/2007


    votre commentaire
  • - Et nous allons jouer avec Bruno Coppens et les anagrames de Bruno Coppens.
    - Si on lui disait, qu'on l'a fait...
    - Ah non, si vous saviez comme on a eu dur pour les avoir ceux-là, il vaut mieux les faire.

    Le Jeu des Dictionnaires 03/11/2008


    votre commentaire
  • - Cette ouvrage sert également à ceux quiont déjà leur permis de conduire pour leur rafraîchir un tout petit peu les idées.
    - Mais permettez-moi de dire quelque chose de sérieux...vous faites les paroles avant ou après ?
    - Parce que ce que je dis n'est absolument pas sérieux... sans doute. Non mais vous avouerez qu'on a beaucoup de tics de conduite, une fois qu'on a son permis, on acquiert des mauvaises habitudes, notamment cette histoire de l'autoroute... mais combien de fois vous ne devez pas changer de bande parce que quelqu'un monte sur l'autoroute et ne vous laisse pas passer.

    Le Jeu des Dictionnaires du 03/11/2008


    votre commentaire
  • - Eric !
    - Eh bien, l'aste est une patinoire en pente pour permettre aux débutants de s'élancer plus vaillamment. Il est vrai que c'est beau de les voir prendre leur premier envol tout guillerets, ils osent, ils osent tout et si l'aste est bien inclinée, tels des oisillons trompe-la-mort, bondissant hors du nid, les néophytes du patin improvisent des figures incroyables : techniquement impossible mais d'une audace exceptionnelle, c'est merveilleux à voir. Patrick Sébastien et son cabaret à côté, c'est Oui-Oui fait du ski. Evidemment l'inconvénient de l'aste, c'est que dans le bas de la patinoire, s'entassent les débutants, s'amoncèlent les patineurs apprentis qui a quatre-pattes, s'agrippant les uns aux autres, rampant sur les corps, escaladant les membres emmêlés, griffant, gémissant, suintant, pleurant, les pauvres et navets piètres patineurs piétinés tentent de remonter tant bien que mal la pente pour rejoindre la seule entrée de l'aste, située, hélas, tout en haut, et asteur, Jacques, ils y sont toujours.
    - Merci Eric, donc une patinoire en pente.

    Le Jeu des Dictionnaires du 20/06/2006 avec Maxime Chattam


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique