• Etre longtemps parti

    loc.v.

    (rare) Être parti depuis longtemps.

    Ecoutez : " Il est parti depuis longtemps ".

    Belgicismes (disque 1), Albert Doppagne et Hélène Bourgeois-Gielen

    Exemples

     

    Dictionnaire source : Flandricismes, wallonismes et expressions impropres, A.F. Poyart, Bibliothèque Gallica, Internet, 1806 - article longtemps, pour depuis longtemps, il y a longtemps que :
    Longtemps est un adverbe de temps, qui marque la durée d'une chose ou d'une action : il a vécu LONGTEMPS ; - cela ne durera pas LONGTEMPS ; etc.
        C'est un vrai flandricisme, et une faute grossière en français, d'employer l'adverbe longtemps pour depuis longtemps, il y a longtemsp que, et de dire, par exemple : il demeure LONGTEMPS à Bruxelles, au lieu de : IL Y A LONGTEMPS QU'il demeure à Bruxelles, etc.
        On dira bien, au passé : je vous ai attendu longtemps, et cela voudra dire : mon action de vous attendre a beaucoup duré. Mais on pourrait dire : IL Y A LONGTEMPS QUE je vous attends, ou  je vous attends DEPUIS LONGTEMPS.
        On dira encore : cet habit m'a duré longtemps, ou cet habit me dure depuis longtemps, ou il y a longtemps que cet habit me dure.
       
    On dit souvent : je suis ici LONGTEMPS, ou IL Y A LONGTEMPS QUE je suis ici.